Error: Any articles to show

Les frères Paranthoën
lesfrresparanthon_logo

 

"Youen et Alan Paranthoën ont animé leurs premiers Festou-noz à l'aube des années 1990. Écumant les concours et les fêtes locales, ils ont acquis sur le terrain une grande expérience de la musique à danser. Si le duo accordéon-violon est emblématique de la musique de Haute-Bretagne, ils ont montré dès leur plus jeune âge un intérêt particulier pour la musique de basse Bretagne, et plus particulièrement la région de Vannes.

A partir de 1996, ils ont tous deux pu développer un jeu personnel au sein du groupe Spontus. En tant que soliste dans cet orchestre, ils ont élaboré un « jeu mélodique à deux », fondé sur l'écoute et l'anticipation instinctive du discours de l'autre. Leur sens de la variation, la complémentarité des relances, est lié à leur grande connaissance du fond traditionnel et de ses traditions instrumentales et vocales, mais aussi à un lien plus « magique » qu'ils entretiennent en musique depuis vingt-cinq ans.Youen et Alan ont grandi dans une famille de musiciens. Ils ont appris les techniques instrumentales et le répertoire oralement, au contact des grands interprètes de la musique Bretonne de ces trente dernières années ». 

Laurent BIGOT

 

 

 

--> ECOUTER L'ALBUM "Into The Jungle"

  

DISTRIBUTION

Alan Paranthoën (Violon)

Youen Paranthoën (Accordéon, Chant)


ESPACE PRO

Télécharger la fiche technique

Photo de presse #1 (Crédit : Jean-Luc Cavellec)

Photo de presse #2 (Crédit : Jean-Luc Cavellec)

Photo de presse #3 (Crédit : Jean-Luc Cavellec)

 

ESPACE PRO 

Printemps des Arts de Monte-Carlo, NoBodre, La Bogue d'Or, Festival Interceltique de Lorient, Mission Bretonne, ...

 

CHRONIQUES

"Alan et Youen Paranthouen , respectivement violoniste et accordéoniste, déjà connus grâce au groupe Spontus , en Bretagne et dans le monde.

Cela fait environ vingt-cinq ans qu'ils jouent ensemble, et sortent aujourd'hui leur premier album en duo, Into the jungle , qui s'avère être un joyau inattendu, avec des rythmes hypnotiques, des riffs presque rock psychédéliques et une combinaison qui rappelle le chant, - par exemple, des Fratelli Mancuso ou des Everly Brothers - une combinaison naturelle de deux voix, bien que ces voix soient en l'occurrence le violon et l'accordéon diatonique.

Une musique passionnée, parfois presque hypnotisante, avec parfois des moments subtils et très calmes, mais surtout cet enthousiasme qui vous entraîne immédiatement en tant qu'auditeur.

Une musique passionnante aussi, qui semble associer le meilleur de la musique minimale au rock psychédélique et au folklore breton. Un must absolu!"

Moors Magazine (Journal Néerlandais)



"Depuis environ 25 ans , les frères Alan et Youen Parathoën jouent ensembles dans le groupe Spontus avec le guitariste Erwan Berenguer et contrebassiste Yann Le Bozec .

En tant que duo, Alan et Youen peuvent désormais être entendus sur "Into the jungle".

Et c'est un défi de remplir tout le spectre musical avec ces deux instruments, mais ils le font incroyablement bien !

Ils utilisent toute la gamme musicale, et de cette façon, leur virtuosité prend tout son sens. L'accordéoniste, Youen, a une impressionante technique de soufflet pour accordéon (comme dans Vivement le retour avec un bourdon à la main gauche!) avec laquelle il joue impeccablement les morceaux de danse rapides, en icluant les ornementations qui sont essentielles pour le peuple breton. Cela vaut également pour le violoniste Alan.

Et en plus de ces musiques de danse bretonne telles que «Agnus» ou «Into the Jungle», ces musiciens talentueux recherchent également d'autres inspirations/chemins traditionnels. Par exemple, dans 'Komz a raer din' ou 'Un the oan e bord er mor", nous entendons une dualité entre chant et violon dans laquelle les deux parties se complètent à merveille dans un mixte à deux voix qui rappelle un peu l'estampie médiévale. Les Frères Parathoën, ce ne sont pas seulement des frères biologiques, mais aussi une belle unité musicale. Nous attendons avec impatience leur deuxième album!"

Music Frames, Journal Néerlandais



"The brothers are fiddle player Alan and singer and button accordeonist Youen. Their repertoire is largely the dance music of the Morbihan region in the south of Brittany. They have been playing for dancing together for more than a quarter of a century and their previous albums have been as the melody instruments of one of Brittany's leading quartets, Spontus, which has been much praised in these review pages.
They are regarded as innovators in that the usual pairing of instruments was the famed combination of bombarde and the
biniou, the Breton bagpipe, which they have adapted for their own instruments and they play these tunes in the strict structures that the various Breton dance sequences demand, though this debut album as a duo shows that they are moving beyond that.
Fundamentally this is still functional dance music but three factors seem to contribute to this development. They have a lifetime's experience of what will and what will not work for these dances and this firm grounding enables them to create whilst remaining rooted within their tradition. Thus they can display their obvious virtuosity whilst continuing to play purposeful dance music. A third factor is the very close empathy that they bring to playing together; something that is usually found, as here, with close blood relations.
This progression means that they are extending their range to include concerts as well as dances in their performances; deservedly so because this is very interesting music."

Vic Smith, FRoots



"Bienvenue dans la jungle des Frères Paranthoën

La musique Vannetaise fait partie de leur ADN. Alan et Youen Paranthoën, violoniste et accordéoniste connus notamment pour leur participation au groupe Spontus, écument les scènes depuis vingt-cinq and. Ils sortent aujourd'hui leur premier album en duo.

D'entrée, l'en dro « Loeiz » nous plonge dans l'univers musical des deux frères. Un jeu original, d'une grande richesse, à la fois délicat et empreint d'une certaine gravité. Une ambiance qui se confirme particulièrement sur deux complaintes où Youen donne également de la voix.

L'intro de l'hanter dro « Er verig yaouank », l'un des grands moments de l'album, n'en finit jamais pour notre plus grand plaisir. Ponctuée d'élans aériens du violon, elle vous colle carrément des frissons ... Effets de bourdon, gammes non tempérées et ostinatos donnent littéralement le tournis sur la suite plinn « Angus ».

La gavotte pourlet « Into the jungle » est, quant à elle, prétexte à de joyeuses envolées virtuoses.

Bref, cet enregistrement mérite que l'on y prête plus qu'une oreille, tant il surprend par ses arrangements osés qui ne desservent en aucun cas l'extrême musicalité."

Gwenaël DAYOT, Ouest France


"Un duo détonnant !

Les frères Paranthoën forment un duo accordéon diatonique et violon ancré dans la tradition de la musique bretonne. Pour leur premier album, ils prennent pour base la musique folklorique de la région du Morbihan (Pays d'Auray, Pays Vannetais) pour se l'approprier de façon créative.
L'album peut être parfois assez ardu pour le néophyte. En effet, il émane de l'ensemble des parfums de modernité où le traditionnel issu des profondeurs de la Bretagne prend des couleurs psychédéliques avec ses rythmes hypnotiques et ses envolées lyriques, lui donnant un caractère quasi "rock" peu commun !
Difficile de décrire ce qui se ressent à l'écoute de certains titres !
Laissez-vous porter par l'univers des Frères Paranthoën et vous apprécierez l'énergie du duo et l'association de la tradition et de l'inventivité qui rendent cet album fascinant !"

Laurent Mineau, Music'Actu


"Bienvenue "Dans la Jungle" à danser du pays vannetais avec les Frères Paranthoën !

Depuis 25 ans sur la route avec Spontus, au sein du collectif Klam les frères Paranthoën (Alan et Youen) affirment leur projet artistique et ont décidé de se mettre en danger. En effet c'est leur premier enregistrement en duo : accordéon diatonique, violon et chant. Leur choix du minimalisme pour cet album fera date dans le répertoire à danser du pays vannetais.

Il est rare d'entendre l'accordéon et le violon fusionner de cette manière ! Pas de leader mais deux artistes sensibles au service de la musique et de la création pour le bonheur des danseurs. Le jeu du soufflet de l'accordéon très subtil et dynamique rencontre l'archet du violon pour nous offrir des sonorités contemporaines totalement en référence à leur patrimoine musical.

Des beaux moments d'émotion chantée « Kom a raer din » qui malgré leur atmosphère nostalgique snt très proche des atmosphères blues citadines. Cet album est d'une rare intensité musicale, artistique et nous fait découvrir une musique trad. vivante et 100 % contemporaine."

Gérard Viel, Cinq Planètes


 

ACTUALITES

Retrouvez toute l'actualité des Frères Paranthoën sur https://www.facebook.com/paranthoen2/